Dans l'appartement de David Potts de CBB - de la belle friteuse à air à l'impressionnante collection de lunettes de soleil - OK! Magazine

16 Avril 2024 1592
Share Tweet

Dans le cadre d'une discussion exclusive, le gagnant plus grand que nature de Celebrity Big Brother 2024, David Potts, a fait visiter à OK! sa maison à Bolton, ainsi que les histoires derrière certains des objets qui s'y trouvent.

Commençant dans le salon, la star de l'Ibiza Weekender proclame : "Le tapis est l'une de mes choses préférées dans tout l'appartement. Je marche dessus en ce moment, mais je ne le fais normalement pas, je sauterais normalement d'un endroit à l'autre jusqu'au canapé ! Mais puisque vous êtes ici, je vais faire une exception !"

Le canapé en forme de L sombre semble super confortable, et David avoue que c'est là qu'il aime "se détendre et regarder la télévision, parfois, je pourrais même être à l'écran !"

On aurait pu s'attendre à un intérieur bruyant et multicolore de la part de l'homme lui-même, mais, comme il l'explique tout en étant vêtu d'une veste en peau de serpent rose, la maison de David n'est pas ce à quoi ses fans pourraient s'attendre. Contrairement à la star de la télé-réalité elle-même - elle a une ambiance très discrète et minimaliste, car il avoue qu'il déteste vraiment le "désordre, l'encombrement et plein de choses partout".

Les seules œuvres d'art sur son mur sont trois impressions abstraites, et de l'herbe de pampa crème et noire chic dans les coins, que le jeune homme de 30 ans adore. La baie vitrée, remplie de lumière, est très dépouillée - elle ne s'égaie, dit David, que lorsqu'il installe son arbre à Noël !

David, qui plaisante en disant qu'il est "définitivement un chef", fait visiter à OK! sa jolie cuisine, ajoutant que "tous mes repas étoilés au Michelin sortent de ce bad boy - mon superbe air fryer."

Son plat préféré ? Des frites de chez M&S. A l'intérieur de son frigo, la boisson préférée du gourmand natif de Bolton devient également apparente - alors qu'il révèle une étagère entière remplie de Pepsi Max ("Heureusement que mes dents sont fausses !", dit-il en riant).

Ensuite, direction la chambre où "toute la magie opère - c'est-à-dire là où je ferme les yeux" - la chambre de David, qui est à nouveau minimaliste dans des tons de gris et de blanc, complétée par une "literie en bambou bouji", mais avec une touche de fantaisie - un énorme paresseux en peluche au milieu des oreillers sur la tête de lit, qui occupe tout le mur.

David raconte : "Slaycey le paresseux vient tout droit de la maison de Big Brother, et directement dans mon lit. Slaycey est la seule personne avec qui je dors vraiment...!"

Une autre pièce, équipée d'un anneau lumineux et d'un miroir en pied, est l'endroit où David se fait beau, et parfois filme quelques vidéos, avec de l'huile pour les jambes, "parce que quand je sors ces jambes, je veux qu'elles soient belles et brillantes - très important !"

Cette pièce a également un 'Coin Célébration' qui comprend une photo encadrée de David sortant victorieux de la maison de CBB, et des photos polaroid de la soirée de fin de tournage de la distribution.

Il y a également un impressionnant éventail de parfums et de lunettes de soleil dans cette pièce. "Je ne suis pas une personne à bijoux ou accessoires", avoue David, "mais je suis un sucker pour une paire de lunettes de soleil. Même quand il pleut, ce qui est normalement le cas à Bolton. Avec celles-ci, je pense que le soleil va briller !"

La garde-robe, comme on pouvait l'imaginer pour ce fashionista, occupe tout un mur de cette pièce, avec beaucoup de t-shirts et d'imprimés léopard ("Qui n'aime pas un peu d'imprimé léopard !") et de chaussures - y compris beaucoup de Nike et bien sûr, beaucoup de vestes jazzy - dont sa préférée, un numéro en fausse fourrure rose vif et le numéro pailleté qu'il portait quand il a gagné CBB.

Que pouvons-nous dire... Continue à briller, David !

L'interview complète de OK avec la star, qui a notamment dit à OK ! qu'il lance la semaine prochaine un tout nouveau podcast intitulé The David Potts Show, figure dans le numéro de la semaine prochaine de OK !


ARTICLES CONNEXES